atelier-marketing-numerique Revenus publicitaires: le Web surpasse la télévision au Canada

Atelier-marketing-numeriqueDans un rapport rendu public le 3 juin dernier, la firme comptable de réputation internationale Price Waterhouse Cooper (PwC) a fait l’inventaire mondial des dépenses publicitaires dans 13 segments de marchés médiatiques et 54 pays à travers le monde.

Nommé le Global Entertainment And Media Outlook 2014-2018, ce rapport statistique indique qu’une tendance lourde se dessine en faveur de la publicité en ligne dans les différents pays visés, notamment au Canada qui est un des rares marchés où les revenus publicitaires dépassent ceux destinés à la télévision.

À l’échelle mondiale

Le portrait mondial indique d’abord que d’ici 2018, la croissance des dépenses associées aux médias et au divertissement numérique atteindra, en moyenne, 12,2% par année. La publicité Web, en forte progression, comptera pour 33% de tous les revenus publicitaires en 2018. La pénétration d’Internet, grâce à la montée en puissance du téléphone cellulaire, devrait atteindre 55% de la population des pays sondés.content-marketing

L’effritement des revenus publicitaires à la télévision se fait graduellement au profit de la publicité Web et mobile, dit-on dans l’étude. En 2009, par exemple, la télévision attirait les publicitaires deux fois plus que le Web. En 2018, l’écart sera réduit à seulement US$20bn. Du côté du Web, les analystes de PwC prévoient une augmentation annuelle des revenus publicitaires de 21,5% d’ici 2018 pour l’ensemble des pays visés.

Neuf pays, parmi les 54, voient leurs revenus destinés aux médias et aux divertissements prendre une tendante ascendante importante: Argentine, Indonésie, Afrique du Sud, Mexique, Chine, Brésil, Russie, Inde et Turquie. Grâce au développement d’un pouvoir d’achat grandissant de leur classe moyenne, ces pays devraient représenter 21,7% des revenus dans ce secteur (contre 12,4% en 2009). On prédit même que la Chine surpassera le Japon comme second marché – derrière les USA – dans ce marché média/divertissement.

Au Canada, le Web surpasse la télévision

Au pays, PwC arrive à la conclusion que les revenus publicitaires Web ont atteint, en 2013, 3,8$ milliards contre 3,6$ milliards pour la télévision. En 2018, les projections en publicité Web devraient exploser à 7,2$ milliards contre 4,1$ milliards pour la télévision.

internet_marketingConsidérés parmi les plus importants et assidus consommateurs d’Internet au monde, les Canadiens sont en effet dans un groupe restreint de pays ayant amorcé un virage de fond en faveur du Web.

Les tendances colligées par PWC semblent même être une tendance lourde et sans appel: dans les cinq prochaines années, la publicité Internet fera un bond annuel de 14% alors qu’il est à 10,5% dans le reste du monde. La télévision canadienne verra ses revenus publicitaires augmenter, en moyenne, de 2,5% par année alors que la croissance sera de 5,5% dans les 53 autres pays étudiés.

Notons enfin que le marché publicitaire de la vidéo a fait un bond de 48% en 2013 au Canada. De 89$ millions qu’ils étaient, les revenus ont été estimés à 164$ milliards pour la fin de 2018. Le sous-marché des recherches payantes sur le Web, non négligeable, a frôlé le 1,5$ milliard de tous les revenus générés en publicité Web à la fin de l’année dernière.

Par: Christian Bolduc – http://isarta.com/